Pages Navigation Menu

Vidéos de Présidents

La communication politique intègre ou devrait intégrer la vidéo. Je me suis amusée à  comparer des vidéos des Présidents de trois pays : USA, France et Suisse dans un petit tour d’horizon des vidéos « officielles ».
(voir aussi la mise à  jour du 24 novembre, pour la situation en Italie et au Québec)

USA

Pour la première fois, un (futur) Président des Etats-Unis diffuse son message sur Youtube. (760’688 vues en 2 jours)

Cette vidéo est aussi publiée sur le site du Président élu Change.gov où est annoncée une diffusion hebdomadaire des discours de Barack Obama. On y trouve également la transcription du discours, qui peut être traduite automatiquement en français si nécessaire. (Pas parfait, surtout le titre! )  Le son est parfaitement audible, aucune coupure dans le débit, parfaite. On peut s’abonner à  la chaîne de vidéos diffusées notamment sur Youtube. On peut bien évidemment s’abonner au flux RSS du blog

Voir aussi cet article Obama premier Président 2.0 mais sans Blackberry (paru le 19 novembre sur Rue89.com)

France

Le Président français Nicolas Sarkozy a aussi sa web PR TV mais les vidéos ne sont disponibles ni sur Youtube ni DailyMotion. On y trouve son discours du 11 novembre 2008 et sa dernière conférence de presse conjointe avec M. José Manuel Barroso lors du sommet du G20 à  Washington. Le son et l’image arrivent hâchés, rendant l’écoute difficile. (Format Windows Media Player ou Flash Player) Chaque intervention publique du Président est filmée et diffusée sur sa web TV. Pas de flux RSS, mais on peut envoyer les vidéos par courriel.

Il existe par contre de très nombreuses vidéos humoristiques de discours réels ou fictifs, sur Youtube ou DailyMotion, tout le monde ou presque les a vues au moins une fois, elles remportent un immense succès.

Suisse

Je suis allée sur Admin.ch, sur la page du Président de la Confédération: aucune vidéo. On a le CV du Président actuel, Pascal Couchepin, et c’est tout… Rien, pas un discours, pas une prise de position. Un site statique, mis à  jour une fois l’an. Il existe toutefois un lien vers le Département fédéral de l’Intérieur, dirigé par P. Couchepin, site sur lequel on trouve une vidéo d’une conférence de presse à  propos de la votation du 30 novembre 2008. Le son et l’image sont d’assez mauvaises qualité, le tout arrive hâché. Dans la rubrique Documentation, on trouve des discours, des communiqués de presse, des interviews, mais uniquement au format PDF. La vidéo ? Connaît pas.

En cherchant un peu sur DailyMotion, on trouve une interview de 5 minutes, réalisée par Thierry Weber, de CulturePod en novembre 2006. (83 vues) Pascal Couchepin avoue ne pas utiliser lui-même Internet, mais ses collaborateurs sont connectés et ils exécutent ses demandes. Il dit aussi

« En Suisse, dans le milieu politique, cela n’a pas encore pris, le monde politique est encore fixé sur les médias traditionnels, la télévision d’Etat, la radio d’Etat, la presse écrite. Il n’y a pas encore de politiciens de la nouvelle génération capable d’utiliser internet à  son profit. Nous ne sommes pas des divas, nous n’allons pas faire des déclarations sur Internet « .

Et oui, nous sommes lents en Suisse. Près de 20 ans après l’invention du web en Suisse, les politiques n’ont pas encore compris l’impact qu’une communication sur le web aurait auprès de la population qui utilise tous les jours le web pour ses loisirs, son travail ou pour s’informer. Ils n’ont pas pris le temps de se former à  l’utilisation des nouvelles technologies et c’est fort regrettable.

Le Conseiller fédéral le plus « branché » semble être Moritz Leuenberger, qui est le seul Conseiller Fédéral à  avoir une rubrique  Audio et Vidéo sur le site de son Département DETEC . ll tient aussi à  titre privé un blog, et il s’exprime à  ce sujet dans cette vidéo. Comme il dit si bien, étant aussi ministre de l’information, il se devait d’expérimenter ce nouveau média. Certains billets sont traduits en français, et il existe un flux RSS.

Ah si tous les politiciens Suisses pouvaient se rendre compte que le monde a changé, que les internautes que nous sommes tous veulent de l’information vivante, des discours motivants, des idées novatrices pour le futur, exprimées dans un langage clair et plus dans la langue de bois habituelle. Nous serons nombreux à  suivre les discours et les communiqués de Barack Obama sur Youtube, à  lire son blog, à  suivre avec intérêt ce qui va se passer aux USA, tout est accessible en ligne, où que l’on soit, au même moment.
Je crains que l’écart entre les modes de communication du siècle passé pratiquée en Suisse et les usages des nouvelles technologies par  la population ne se creuse. Je ne vois hélas en Suisse aucun homme ou femme politique qui soit tourné vers l’avenir et qui aurait un discours motivant « à  la Obama ». Il ne suffit pas de copier ses slogans, encore faudrait-il avoir quelques idées pour sortir la Suisse de son isolement et de son passéisme.
NB: il existe bien un TV Blocher, mais … uniquement en allemand et comme il est ni Président ni membre du Conseil Fédéral, je ne fais pas de lien vers cette TV privée d’un homme d’affaire multi-millionaire qui a des heures de libre.

Mise à  jour (24 novembre 2008)

5 Commentaires

  1. Mise à jour de l’article, avec des liens vers deux articles présentant la situation en Italie et au Québec.

  2. @ François : certes, mettre à disposition du public tous les textes de loi et les documents administratifs est très utile et bien fait sur les sites de la Confédération. Mais il y a toute une tranche de la population qui ne sont guère touchés par ce type de communication. La vidéo gagne chaque jour du terrain, la communication sur le web est aussi importante. De plus en plus, il semble que la communication politique écrite est faite par des juristes, pour des juristes, pas pour le grand public.

  3. Communiquer plus ne veut pas dire communiquer mieux. Je préfère une certaine lenteur mais une plus grande sureté plutôt que ce « va trop vite » actuel.

    De plus admin.ch avec ch.ch sont les meilleurs site (ultra-complet) des administrations que je connais. (Essayez de trouver les lois publiées sur internet du gouvernement allemand)

    Mais bon, si tu n’aimes pas lire je comprend que la video soit plus accessible.

  4. Bonjour Ipalli,
    Bien entendu, tu peux reprendre le contenu selon les conditions de Creative Commons pour ton excellent site que je connais via romanding.ch

    Merci d’avoir pris la peine de demander ;-)

  5. Très bon billet!
    J’ai l’idée de le traduire en italien et de le compléter avec la situation de l’Italie (qui en termes de TV est assez unique) pur bon blog: http://video.palli.ch

    En principe vu ta licence (Creative Commons) que j’utilise aussi je pourrait le faire sans rien demander, mais je préfère poser la question de toute façon.
    T’as rien contre l’usage que j’en veux faire ?

Trackbacks/Pingbacks

  1. I video dei presidenti - Video Monte Ceneri - [...] article est le résultat de la traduction depuis le français et de l'adaptation de l'article "Vidéos de Présidents" (publié …