Pages Navigation Menu

Eye tracking: où va le regard de l’internaute

Eye tracking: où va le regard de l’internaute

Via Twitter, je suis tombée sur cette étude The Best of Eyetrack III: What We Saw When We Looked Through Their Eyes.

L’eye tracking ou oculométrie regroupe un ensemble de techniques permettant d’enregistrer les mouvements oculaires. Cette méthode peut être utilisée dans divers domaines pour divers buts. Il souvent utilisé sur des sites web pour comprendre la manière dont les utilisateurs appréhendent leur contenu ou recherchent un produit qu’ils désirent acheter.

Bien que cette étude ait été faite sur un type particulier de 25 sites de news, les résultats peuvent intéresser tout site d’information et tout webmaster. Sur son blog, Dean Rieck a en détaillé 12 points dans un article intitulé Eye tracking study reveals 12 websites tactics dont je propose ici une traduction libre.

12 tactiques de consultation de sites web

  1. Les titres attirent le regard avant les photos.
    Surprenant alors qu’en général on ajoute un graphique ou une photo pour attirer le regard! Mais les participants à cette étude regardent d’abord les titres et spécialement s’ils sont situés dans la partie supérieure gauche d’une page.
  2. Les lecteurs balaient les premiers deux mots d’un titre.
    Un long titre pourrait fonctionner, mais il semble selon cette étude que les deux premiers mots sont décisifs pour la poursuite de la lecture. Conclusion: mettre les mots importants en début de titre.
  3. Les lecteurs balaient la partie gauche d’une liste de titres.
    Devant une liste de titres, le sens de lecture va du haut de la partie gauche vers le bas, les deux premiers mots de chaque titre sont lus pour décider s’il y a quelque chose d’intéressant à lire. Les lecteurs ne lisent pas nécessairement chaque ligne du début à la fin. Même conclusion qu’au point précédent: mettre les mots importants en début de titre.
  4. Un titre doit attirer l’attention en moins d’une seconde.
    Les lecteurs se déplacent très vite et picorent. Il faut attirer très très vite leur attention pour les accrocher et aller très vite au point principal.
  5. Les petits caractères favorisent une lecture plus attentive.
    C’est logique, car plus petits sont les  caractères, plus ils sont difficiles  lire, donc requièrent une plus grande concentration. Manier toutefois la taille des caractères avec prudence: pas trop grande si vous voulez une lecture attentive et pas trop petite pour une communication rapide.
  6. La navigation au sommet de la page fonctionne le mieux.
    Intéressant d’un point de vue web design, surtout que l’on voit de plus en plus de sites avec une navigation latérale. On retiendra que ce qui est en haut de page se voit immédiatement.
  7. Les paragraphes courts encouragent la lecture.
    Pas de suprise, c’est vrai aussi dans les documents imprimés. Les gros blocs de texte sont lourds et imposants. Dans l’écriture en ligne comme dans l’écriture d’annonces, privilégier le flux d’idées plutôt que le développement d’un paragraphe normal.
  8. Les paragraphes d’introduction sont prisés par les lecteurs.
    Un résumé du contenu figurant après le titre et avant texte est efficace et est fréquent sur les sites de news, comme dans certains publireportages. L’étude révèle que la lecture du résumé n’affecte pas la lecture du texte principal. En améliore-t-il la compréhension ? L’étude ne le dit pas.
  9. Le positionnement des annonces en haut à gauche est l’emplacement qui fonctionne le mieux.
    L’oeil a tendance à commencer dans le coin supérieur gauche d’une page. Une annonce, ou tout autre texte à cet endroit sera remarqué. Mais s’en méfier toutefois. Lorsque les gens sont habitués  voir des annonces publicitaires dans un endroit particulier, ils ne les voient plus. Si vous avez toujours positionné des annonces en haut à gauche, il se peut qu’elles ne fonctionnent plus.
  10. Les lecteurs remarquent plus les annonces placées près du contenu populaire.
    C’est une évidence et c’est aussi le cas dans le monde réel ou les annonces sont placées là où pointent le regard.
  11. Les annonces textuelles sont plus lues que les annonces graphiques.
    Tout le monde ne sera pas d’accord avec cette affirmation. Si les gens recherchent de l’information, ils recherchent du texte, pas des images. Mais les illustrations peuvent être utiles pour des informations complexes, difficiles à communiquer en texte pur.
  12. Le multimédia fonctionne mieux que le texte pour une information non familière ou conceptuelle.
    La lecture repose sur les personnes ayant une certaine compréhension du sujet. Plus le sujet leur est familier, plus rapide et facile sera la lecture. Si l’on veut décrire un processus par exemple, une vidéo ou une illustration transmet mieux cette information qu’un texte.

Pour en savoir plus

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    peut-être qu’il n’y a pas d’autres manières de visualiser des informations sur un site web ;-)

  2. Oui donc on n’apprend rien en fait. J’aimerais bien un jour trouver un exemple d’eye tracking qui révèle vraiment quelque chose.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Web Design, ergonomie et efficacité de votre site Internet - [...] http://www.cmic.ch/2010/04/06/eye-tracking-ou-va-le-regard-de-linternaute/ [...]
  2. Cr@zy's Blog » Où vont les yeux des internautes? - [...] Source [cmic] [...]