Q : Comment fais-tu pour te tenir au courant des nouveautés de tous les sites que tu visites ?
R : C’est très simple, je me suis abonnée à  leurs annonces de mises à  jour.
Q: Et comment fait-on pour s’abonner à  ces annonces de mise à  jour?
R: Il suffit de repérer sur le site le sigle ou l’icône RSS  Icône flux RSS standard on clique dessus et c’est tout. Enfin presque.
Q: Donne moi un exemple concret. Qu’est-ce qu’un flux ? À quoi sert un abonnement ?

Comment ça marche

Les webmasters publient des listes de mises à  jour (nouvelles) de leurs sites dans des fichiers appelés « flux« , mis à  disposition des internautes. L’internaute s’abonne à  ces flux en un clic et peut les consulter directement dans le navigateur comme il le fait avec un signet (marque-pages, favoris) ou via des logiciels spécifiques, les lecteurs de flux. Les flux sont alimentés continuellement, sans intervention de la part de l’internaute. Les nouvelles de plusieurs sites sont ainsi regroupées par l’internaute et peuvent être consultées très rapidement, sans qu’il soit nécessaire d’aller sur les sites eux-mêmes. Les flux contiennent le titre de l’article, un résumé ou l’article en entier.

Comment s’abonner aux mises à  jour d’un site web avec Firefox

Ce tutoriel s’adresse aux débutants qui souhaitent être informés des nouveaux billets sur cmic.ch ou n’importe quel autre blog ou site, avec iGoogle  ou Google Reader, pour Firefox 3. Geeks et utilisateurs avertis, passez votre chemin. (quoique … ) D’autres billets présenteront Safari, iGoogle comme page d’accueil et d’autres lecteurs.

Etapes

  1. Créer un compte sur Google
  2. Configurer Firefox
  3. S’abonner aux mises à  jour

1. Créer un compte sur Google

Afin de pouvoir utiliser convenablement iGoogle et Google Reader, il est nécessaire de créer un compte sur Google, compte qui peut servir à  d’autres applications comme gmail, picasaweb, calendrier, documents, etc.)  On peut bien entendu utiliser un compte existant. Auquel cas, il suffit de se connecter.

2. Configurer Firefox

Par défaut, le lecteur de nouvelles (flux RSS) s’appelle : marque-pages dynamiques, qui fonctionne comme un dossier de signets. Pour choisir un autre lecteur, iGoogle ou Google Reader, procéder comme suit :

  1. Ouvrir Firefox
  2. Menu Firefox –>Préférences–>Applications  (Mac)
    ou
    Menu Outils–>Options–>Applications (Windows)
    Dans la case de recherche, taper « Flux », la ligne Flux web s’affiche.
    Dans la liste des actions, sélectionner choisir Google
    Fermer la fenêtre

iGoogle

  1. Aller sur le blog de votre choix, par exemple http://www.cmic.ch
  2. Dans la barre de d’adresse, cliquer sur l’icône RSS ou
    cliquer sur l’icône RSS de la page du site
  3. Dans la fenêtre suivante, dans la liste déroulante « s’abonner à  un flux en utilisant » choisir Google

    puis cliquer sur Add to Google Hompage (iGoogle)
    igoogle ou google reader
  4. Le flux cmic.ch est maintenant dans l’onglet 1 de iGoogle. Les paramètres peuvent être définis (nombre de billets affichés) des onglets peuvent être créés.
  5. Pour ajouter des onglets, des widgets, modifier le thème, consulter l’aide en ligne de iGoogle
  6. Recommencer l’opération pour chaque nouveau site dont on veut suivre les mises à  jour.

Google Reader

  1. Procéder comme pour iGoogle, jusqu’au choix du lecteur, sélectionner Add to Google Reader
    igoogle ou google reader
  2. Le flux est ajouté à  Google Reader.
    Pour la configuration, l’utilisation, les mots clés, les dossiers, lire l’aide en ligne de Google Reader

3. S’abonner aux mises à  jour (flux RSS)

Pour s’abonner aux flux de nouvelles de n’importe quel site, il suffit de cliquer sur une des icônes ou lien signalant le flux RSS icône RSS standardicône standard, mais d’autres couleurs ou formes peuvent être utilisées.

On peut utiliser iGoogle ou Google Reader, ou les deux, selon le type de sites qu’on veut suivre. Essayez les deux et faites votre choix.

Autres solutions

Il y a bien entendu d’autres manières de se tenir au courant des nouveaux articles publiés : abonnement par email, réseaux sociaux, etc. Un lecteur de flux RSS comme iGoogle ou Google Reader représente la première étape. C’est un réel gain de temps par rapport au suivi par signets (Marque-pages, favoris) et un outil de veille puissant, malheureusement trop peu utilisé par le grand public.

Pour en savoir plus