Prendre la parole en public, c’est la crainte numéro un de la plupart des adultes, surtout s’ils sont timides!

Cependant, la plupart des directeurs de petites entreprises et les indépendants sont amenés à  faire une présentation publique à  un moment donné de leur carrière, que ce soit pour des clients ou devant une organisation professionnelle. La capacité de bien parler en public peut apporter beaucoup à  une petite entreprise, comme par exemple :

  • Elargir sa base de clients potentiels
  • Se positionner comme un expert d’un domaine
  • Être considéré comme plus humain et plus « accessible »
  • Donner aux clients la possibilité de poser des questions
  • Se faire connaître et faire connaître ses produits et services

Quelques conseils pour être plus à  l’aise

  1. Bien se préparer. Il n’y a rien de pire que d’écouter un orateur qui n’a pas fait assez de recherches sur le sujet qu’il couvre. S’assurer d’avoir suffisamment de temps avant sa présentation pour se permettre de se préparer correctement.
  2. Organiser ses idées. Toute bonne présentation devrait avoir un début, un milieu et une conclusion. Ne pas essayer de présenter trop d’informations à  la fois. Insister sur les points les plus importants que l’on souhaite faire passer.
  3. S’exercer. Ne pas arriver à  la présentation sans avoir fait un essai, devant un ami ou un membre de sa famille. Faire plusieurs essais. Si personne de son entourage n’est disponible, s’exercer devant un miroir ou mieux, s’enregistrer avec une webcam. La plupart des ordinateurs en sont équipés. S’écouter et corriger ce qui doit l’être.
  4. Préparer des notes et prendre avec soi les grandes lignes, pour s’y référer pendant la présentation. Il est également important d’établir un contact visuel avec les différents membres du public. Ne pas céder pas à  la tentation de lire ses notes, qui seront écrites en gros caractères, pour faciliter la lecture rapide. Une carte heuristique ou Mindmap est un support très efficace et permet de se libérer du texte.
  5. Utiliser des aides visuelles mais sans excès : outils de présentation comme PowerPoint, des dépliants, des prospectus, un  résumé de l’exposé. Ils peuvent aider à  clarifier des points et fournir des informations supplémentaires. Ils attireront aussi l’attention du public sur autre chose que sur l’orateur. Eviter toutefois la tentation d’une présentation PowerPoint qui reprendrait le texte dans son intégralité. Illustrer son propos avec des images ou des dessins pour aider le public à  se souvenir de vous et de votre entreprise. Indiquer l’adresse du site web sur lequel on trouvera les informations en ligne et une page de contact dès la fin de la présentation.
  6. Anticiper les questions. L’un des avantages à  donner une présentation en direct est la capacité à  dissiper les malentendus à  propos du sujet. Etre prêt à  répondre aux questions de l’assistance, prévoir un temps en fin de présentation pour les questions et l’annoncer en début de présentation.
  7. Se renseigner sur l‘installation logistique à  disposition et sur les  limitations à  l’avance. Y aura-t-il un micro, un projecteur, de quoi connecter votre portable à  un projecteur, un ordinateur sur place, un Mac, un PC, une connexion internet.
  8. Quelle est la durée de la présentation ? Adapter son discours au temps prévu. (d’où l’importance de s’exercer avant!)
  9. Soigner son look et l’adapter en fonction du public. Le jeans et t-shirt ne sont peut-être pas la norme hors du milieu informatique ou universitaire!
  10. Respirer. Ne pas oublier des reprendre son souffle entre les phrases. S’assurer  que le public puisse entendre. Ne pas avoir peur de faire des pauses dans son débit.

Un prochain billet présentera quelques trucs pratiques dans l’utilisation de logiciels pour la préparation des notes de support.

Traduction et adaptation de How To Give a Public Speech and Still Appear Confident? by Laura Spencer, on Freelance Folder

Crédit photo : Neven Mrgan , Flickr Creative Commons

Pour en savoir plus