Creative CommonsMédialogues, émission de la Radio Suisse Romande, publie une très bonne chronique intitulée :

Droits d’auteur à  la carte (MP3)

On peut y entendre le cyber avoat Sebastien Fanti expliquer le fonctionnement de la licence Creative Commons. Cette licence est en vigueur dans 37 pays, dont la Suisse. Il est donc aujourd’hui parfaitement illicite d’utiliser des sources protégées par cette licence sans en respecter les termes. La licence Creative Commons comprend plusieurs variantes, mais dans tous les cas, la paternité doit être mentionnée

  • Paternité Vous devez citer le nom de l’auteur original de la manière indiquée par l’auteur de l’oeuvre ou le titulaire des droits qui vous confère cette autorisation (mais pas d’une manière qui suggérerait qu’ils vous soutiennent ou approuvent votre utilisation de l’oeuvre).

C’est l’auteur de la publication qui décide quelle variante de licence il utilise et quels droits il cède. Celui ou celle qui ne la respecterait pas s’expose à  être poursuivi et devra payer des dommages et intérêts. (Cas du Matin Online, relaté dans ce billet)

Cette licence est valable en Suisse depuis l’an dernier et semble encore peu connue (voire pas du tout) par les journalistes suisses. Il serait temps que leur formation intègre la question du respect des droits d’auteur sur le web! Sebastien Fanti rappelle que la mise à  disposition de contenu sur internet ne veut pas dire “libre de droits”. Lorsqu’il est mentionné (comme pour mon blog) Pas d’utilisation commerciale, cela vaut aussi pour un journal gratuit comme le Matin Bleu, cette publication n’étant gratuite que pour ses lecteurs, pas pour les annonceurs ni son propriétaire.

Tout internaute doit se poser la question des droits d’auteur: “Ai-je le droit de réutiliser cette info, puis-je reprendre ce texte, cette photo ou vidéo? Si oui à  quelles conditions?” Cela devrait figurer au programme des écoles et des centres de formation des journalistes suisses ;-) Merci à  Médialogue pour son émission didactique et à  la Radio Suisse Romande pour son utilisation de Creative Commons.

Pour en savoir plus

Le contenu de ce blog est sous licence Creative Commons : Paternité, pas d’utilisation commerciale, partage à  l’identique.