Le Geneva Street Food Festival

Ce soir démarre le Geneva Street Food Festival 2017, l’occasion de vous raconter l’histoire de la photo illustrant cet article.

L’an dernier, je m’étais rendue au Geneva Street Food Festival, visite que je raconte ici, avec la même photo, également postée sur Instagram. C’est moi qui l’ai faite cette photo, je la connais bien. C’est pourquoi je l’ai immédiatement reconnue  sur Facebook il y a deux jours, sur la page du Geneva Street Food Festival, elle pointait vers un article du GHI “Ça roule pour la Street Food”. Je postais un commentaire avec le lien vers mon article de 2016.


Puis je me suis dit que je devrais signaler au GHI que cette photo est sous licence Creative Commons 4.0 by-nc, comme d’ailleurs tout le contenu de mon blog. Tout le monde peut utiliser cette photo, pour autant que  l’auteur soit mentionné, qu’elle soit partagée aux mêmes conditions et pour un usage non commercial uniquement.  Plutôt que d’écrire à l’auteur de l’article, je choisis de les contacter via leur page Facebook, histoire de tester leur réactivité sur les réseau sociaux. Message envoyé mercredi 13 septembre 2017 à 17h15.

Réaction de GHI

La réponse immédiate du Community Manager de GHI fut immédiate. GHI est d’accord pour ajouter le crédit photo sur l’article en ligne et s’excuse pour cette omission. Je reçois un message le lendemain jeudi 14 septembre à 08h15 m’indiquant que la modification a été faite. Belle réactivité en ligne suivie d’effet, communication parfaite.

GHI-gva-street-food-festival

Entre temps, je découvre que ma photo illustre également l’article dans le journal papier du 13 septembre 2017. Honnêtement, n’étant pas une lectrice régulière du GHI, – journal genevois de petites annonces –  je ne l’aurais pas vu sans le post sur Facebook! Je m’interroge sur la suite à donner: laisser courir, faire une scandale sur les réseaux sociaux, écrire à la rédaction, à la journaliste? Je choisi la manière douce et je renvoie le message suivant sur Facebook: “Par contre, pour l’article dans l’édition papier (que j’ai découvert entre temps) le tarif usuel pour une photo est de CHF 100.00 “ Je me prépare à une négociation ferme sur la définition de la notion de “publication commerciale”. (Déjà expérimenté!)

Réponse immédiate du Community Manager qui m’indique devoir en discuter avec la rédaction et qu’une réponse me parviendra dans la matinée. L’erreur n’a pas été commise par la journaliste qui avait bien fourni une image libre de droits, mais lors de la publication on a modifié son choix sans son accord. A 11h30 le même jour, je reçois un email avec les coordonnées du service à qui envoyer une facture pour la publication de cette photo dans la version papier.

Franchement, je suis bluffée. Tout s’est passé via Facebook, les messages étaient courtois, précis et tout c’est réglé en moins de 24 heures, sans devoir argumenter. C’est assez rare, le vol de photos ou utilisation abusives sont légion sur le web.  Bravo et merci à GHI et à son / sa Community Manager, très pro et rendez-vous au Geneva Street Food Festival 2017  qui commence ce soir!

Voir aussi