Une pensée pour les habitants de Hanoi, qui connaît les inondations les plus graves depuis plus de 24 ans. Il faudra compter de 4 à  5 jours pour pomper l’eau qui s’est engouffrée dans les rues de la ville. L’économie, déjà  durement touchée par la crise en Asie, est ralentie. Pannes de courant veut dire pas de lumière, pas de ventilation, pas de frigo et congélateur, pas de liaison internet, pas d’ordinateurs, pas de chargeurs pour les téléphones portables, pas de repas chaud, pas d’eau chaude, bref une gabegie qu’on a de la peine à  imaginer ici. Les rues « au sec » sont encombrées de tout ce qui roule, les transports publics paralysés par l’eau ou les embouteillage. Ce qui ne manque pas, c’est le poisson, qu’on pêche dans les rues du centre ville!

Pour se faire une idée de la situation à  Hanoi et dans les provinces du nord et du centre du Vietnam, consulter VN Express dont les photos et vidéos sont impressionnantes.

Inondations Vietnam Nov. 2008 - VN Express