SVP, à Noël et en général, n’offrez pas de livres et de jouets faits pour les filles! C’est de plus tendance, j’ai pu m’en rendre compte récemment. Tout un coin « rose », avec des dictionnaires pour filles avec des mots soigneusement sélectionnés par je ne sais qui. Des encyclopédies pour les filles, là aussi avec une sélection de thèmes sensés intéresser les filles. J’ai cherché vainement le dictionnaire ou l’encylclopédie pour garçons, il n’existe pas! J’ai même croisé un Geneva Girl’s Guide, un guide bien sexiste rempli de stéréotypes, sous prétexte de « gender marketing »!

Sur le web, la lutte contre la sexualisation des livres et jouets se répand, notamment via les hashtags #LetBooksBeBooks et #LetToysBeToys, des sites dédiés comme Let Toys Be Toys, ou la diffusion de l‘histoire de cette petite fille de 6 ans qui a obtenu le changement de titre d’une collection de livres pour garçons

Les clichés sexistes ont la vie dure, ce qui est proposé aux filles est systématiquement moins intéressant et plus restrictifs que dans la version garçons.

On peut aussi signer les pétitions en ligne pour arrêter cette ségrégation.

Parce qu’une Go Pro n’est pas réservée aux garçons, les panoplies de cuisine peuvent intéresser les futurs Top Chefs, filles ou garçons, qui tous prennent le train, conduisent des voitures et peuvent rêver à des trains électriques, des circuits de voiture sans oublier des panoplies d’explorateur et d’exploratrice, de chirurgien ou chirurgiennes ou de chimistes. L’équitation et l’amour des animaux n’intéressent pas que les filles, la passion du dessin n’a pas de genres, on peut tout dessiner!

Alors, boycottons les livres, catalogues et jouets « genrés »; faisons connaître notre désaccord aux éditeurs et revendeurs, sur le web, sur Amazon, dans les grands magasins, partout! Surtout, offrons des livres et jouets intéressants pour les enfants et adaptés à leurs goûts personnels, tous genres confondus!

Voir aussi