Mise à jour 9 décembre 2010

Grand bravo à Paper.li pour avoir remporté le premier prix de “viralité” dans la compétition des Startups à LeWeb’10, la plus grande conférence du monde du web et des nouvelles technologies, à Paris le 8 et 9 décembre 2010.

Voir aussi

Quelques exemples

Même si vous n’avez pas de compte Twitter, vous pouvez lire un journal créé pour un mot clé, un tag précis, comme par exemple:

Il suffit de cliquer sur Subsribe pour s’abonner à un journal et le recevoir dans sa boîte au lettre.

Depuis cette semaine, on peut également créer un journal avec des status Facebook. Je ne l’ai pas encore testé. Pour créer son journal public ou privé, il faut avoir un compte Facebook ou Twitter. Vous pouvez vous abonner à mon journal et ainsi connaître ce que racontent mes followers, jour après jour!

Paper.li

En 1998 naissait l’Open Directory Project – Dmoz. Dmoz n’a pas disparu, nous sommes peut-être  les derniers petits artisans du web! A Dmoz, tout est fait main: la sélection des sites, la descriptions, la création de catégories, le classement hiérarchique.

Aujourd’hui, la mode est à Twitter, service de micro-blogging. Ce flux d’informations grossit chaque jour, de petit ruisseau il est devenu un énorme fleuve. Comment ne pas se sentir perdus ou angoissés de manquer une information importante quand nos yeux quittent ce flux durant quelques heures ou pire quelques jours? Comment faire pour suivre les liens diffusés par les personnes que nous avons sélectionnées et dont nous suivons les publications?

Certes, il existe des listes pour classer les comptes Twitter autour d’un même thème. On peut aussi utiliser la fonction “favorite” de Twitter et ainsi sélectionner les messages à lire plus tard. Mais très vite, on se trouve à nouveau submergé par la masse d’infos récoltées.

Médialogues, dans son émission du jour consacrée à Twitter présentait un nouveau services intéressant: Paper.li. Son fondateur Edouard Lambelet en expliquait le fonctionnement. Voici ce que j’ai retenu de sa présention:

Paper.li est sorte de guidage face à la masse d’informations circulant sur Twitter. Un utilisateur twitter sélectionne 100 à 150 personnes qui à leur tour signaleront environ 300 liens potentiellement intéressants. En un clic, Paper.li transforme cette masse d’infos après analyse sémantique, tri, et les organise comme dans une journal, publié une fois par jour. Paper.li suit les liens partagés par l’utilisateur sur twitter, les analyse, les classe par rubrique, remonte à la une du journal, à  partir de mots clés selon un algorithme complexe, en utilisant l’influence du tweeteur. Si j’ai bien compris, tout est automatique, basé sur un algorithme tenant compte de mots clés et de “l’influence” des tweeteurs. (Nombre de followers, fréquence de retweet)

J’ai testé ce service d’organisation de l’information et voici mon journal , celui de Cmic Travel et celui de Dmozeditor. Les vidéos et les photos sont classées dans des rubriques Médias et Photos et les articles sont regroupés par thème. Dans le haut de la page, on trouve un nuage de mots clés. La source Twitter est mentionnée sous chaque lien et on retrouve les trois derniers tweets en direct. On peut créer jusqu’à trois journaux par compte et une fois créés, les journaux sont publics. Les journaux sont mis à jour une fois par jour. Pour l’instant en version alpha, gratuit, j’imagine qu’il devriendra payant sous peu pour créer plus de trois journaux ou pour les comptes professionnels. (à vérifier)

A voir à l’usage si la lecture de son journal quotidien est plus efficace en terme d’informations que le survol de son flux twitter. Je trouve le résultat agréable à lire. Intéressera ceux qui ne veulent pas ouvrir de comptes Twitter mais qui sont curieux de savoir ce qu’on y raconte! Peut-être aussi une idée pour la présentation des données Dmoz, dès que l’API du Dmoz 2.0 sera public ;-)

Pour en savoir plus