Certaines de nos photos de qualité très moyenne – voire ratées – peuvent être améliorées rapidement et simplement à l’aide de quelques outils d’édition que je présente ici. Une photo ratée, ça peut être un mauvais réglage de son appareil ou une composition banale.

A l’aide de quelques filtres automatiques, on peut les rendre plus intéressantes à défaut d’en faire des chefs d’œuvre!

 Apple Aperçu – Preview

Photo édité via Apple Preview, réglage des couleurs

preview_reglage_couleursSur un Mac, le moyen le plus rapide est d’ajuster les couleurs dans Apple Preview (Aperçu), souvent l’éditeur par défaut des fichiers jpg. Ouvrir l’image, menu Outils ->Réglage de la couleur. Cliquer sur Niveaux automatiques et voir le résultat, au besoin déplacer les curseurs de niveaux, d’exposition, de contraste et de saturation. Enregistrer le résultat sous un nom différent pour conserver l’original.

Outil simple, rapide, présent sur tous les Macs, idéal pour améliorer une photo trop sombre ou trop claire.

Google Plus Photos

Photo éditée via Google Plus, dans Chrome

Les outils d’édition de Google Plus sont très accessibles et les pré-réglages donnent déjà de bons résultats. Google a intégré l’édition de photos dans Google Plus, qui remplace peu à peu Picasaweb, destiné à disparaître.

modifAttention: par défaut, Google Plus applique un filtre de correction automatique à toutes vos photos. Vous pouvez toutefois désactiver cette fonction dans votre compte Google Plus. D’autre part, si vous étiez utilisateur de Picasaweb et que vous souhaitez continuer à l’utiliser, gardez en signets (bookmarks) l’URL de votre compte Picasaweb. Par défaut, Google vous présente la nouvelle interface.

Photo éditée via correction automatique de Google Plus

Pour bénéficier de tous les outils d’édition, ouvrez votre compte Google Plus dans le navigateur Chrome. Vous pourrez alors appliquer les différents filtres et pré-réglages proposés, en pouvant revenir à la version originale à tout moment.

chrome

J’utilise spécialement les filtres « Drame » qui permet de « réveiller » une image banale, ainsi que la « mise au point centrale » qui permet de flouter un background pour mettre en avant une partie de l’image de manière très sommaire, flou exagéré pour la démo dans l’image ci-dessous.

flou

Attention: il faut savoir que Google Plus supprime les données EXIF d’une photo lorsqu’on l’utilise hors Google Plus. En clair, si vous éditer une photo dans Google Plus puis vous l’enregistrer sur votre disque pour un usage hors de Google, vous perdrez des infos qui peuvent vous être utiles. A vous de voir si le jeu en vaut la chandelle!

Flickr

Photo éditée via Flickr

J’utilise et j’apprécie Flickr depuis 2006, mais j’utilise très peu leur outil d’édition en ligne, Aviary. C’est toutefois possible et assez simple. Les données EXIF sont conservées sur la photo originale.

aviary

The Gimp

Photo édité via The Gimp, masques et filtres

Aux plus audacieux qui voudraient une retouche plus fine, je conseille de vous lancer sur The Gimp, l’équivalent gratuit de Photoshop, version Mac, Windows et Linux. On va pouvoir agir sur des zones déterminées de l’image, faire des réglages plus précis de l’exposition, des niveaux et des courbes. Certes, il faudra consacrer quelques heures à l’apprentissage du logiciel, mais les tutoriels sont nombreux.

Il existe bien entendu de multiples autres outils disponibles sur Android ou iOS. J’utilise aussi bien Photoshop Touch sur iPad que Photogène, que j’apprécie spécialement, sans parler d’Instagram que tout le monde connaît.

instagram

Avec filtre Instagram « Early Bird »

 

 En savoir plus