Je viens de lire cet intéressant cet article de Jean Nicolas Reyt au sujet du retweet, intitulé: Votre façon de retweeter en dit long sur vous.  Ce qu’il dit n’est pas faux, mais je voudrais ajouter quelques informations, trop long pour un commentaire sur son blog, d’où ce billet.

Le mode de retweet (retransmission) dépend énormément du client (logiciel) Twitter utilisé, dont voici quelques exemples. J’utilise essentiellement deux clients Twitter: Tweetie sur Mac et sur iPhone/iPod et Tweetdeck sur Mac. Sur Tweetie pour Mac, je retweete le message de @jneyt par la fonction Repost, ça donne:

Votre façon de retweeter en dit long sur vous! http://reyt.net/s/1m (via @jnreyt)

Je n’ai rien modifié, (j’aurais pu) je ne veux pas particulièrement m’attribuer ce message. Avec Twittie sur iPhone/iPod, (devenu Twitter) on a deux possibilités:

  • le Retweet simple, qui ne permet pas de modifier le contenu et qui ne figurera pas dans la Timeline du rediffuseur (moi en l’occurence) Le message apparaîtra chez mes followers sous le nom de l’auteur du message,  avec mention du rediffuseur. Cette mention est différente selon le client Twitter utilisé, et selon que l’auteur suive ou ne suive pas le rediffuseur.

  • la fonction Quote Tweet, message modifiable, qui donne:

“@jnreyt: Votre façon de retweeter en dit long sur vous! http://reyt.net/s/1m”

Garder une trace des infos rediffusées dans son compte Twitter me paraît important. Il m’arrive aussi très souvent de préférer une fonction Repost avec édition du message original pour y ajouter un mot clé (#hashtag). C’est utile pour retrouver l’info et aussi parce que j’utilise packrati.us qui sauvegarde mes tweets sur Delicious et qui récupère les #hastags.

Editer un tweet en conservant d’une manière ou d’une autre la référence à son auteur ajoute de la valeur au flux d’information. Il m’arrive souvent de retransmettre un message en le traduisant, sachant qu’ainsi il touchera un autre public.

Enfin, lorsque je tweete une info directement depuis un lecteur de flux RSS, il n’est pas fait  mention de son auteur qui a peut-être tweeté l’info avant moi sur Twitter. Ce qui pourrait faire penser à tort que je m’en attribue la paternité.

Exemple: mon tweet de ce matin, via NetNewsWire

et le tweet de l’auteur de l’info @saigonnezumi, publié quelques heures auparavant sur Twitter.