C’est presque par hasard que je suis allée voir ce film récemment. J’avais lu cet article sur le blog Ebookers et comme l’Inde m’intéresse, je me suis dit que ça me ferait voyager. Je n’avais pas du tout suivi tout le tapage médiatique autour de ce film de Danny Boyle

L’histoire de ce film, tout le monde doit la connaître :

Jamal,  un jeune Indien musulman qui sert le thé pour les employés d’un centre d’appel à  Mumbai (Bombay), arrive à  la question la plus haute du jeu télévisé Qui veut gagner des millions ?  Soupçonné de tricherie, il est placé en garde à  vue et torturé. Inflexible, il rejette les accusations et, pour montrer sa bonne foi, commence à  relater les moments de sa vie qui lui ont appris les réponses à  toutes ces questions. On découvre la dure vie des slumdogs (littéralement « chien des bidonvilles ») de Bombay et ce qui donne à  Jamal sa force : la mort de sa mère dans un massacre contre la minorité musulmane, la trahison de son frère aîné Salim devenu homme de main du truand Javad, et la recherche jamais abandonnée de son amour perdu d’enfance, Latika, emprisonnée pour sa beauté par Javad. Cette dernière est la raison pour laquelle Jamal s’est inscrit au jeu et, finalement libéré par la police, Jamal s’en remet au hasard pour la dernière question… (Source: Wikipedia)

J’ai beaucoup aimé ce film, parce qu’il donne un espoir à  ceux qui n’ont pas forcément eu toutes les chances de leur côté à  la naissance. C’est vif, très bien filmé, il y a du rythme, de la couleur, du suspens, de la poésie et de l’humour. Ce n’est pas l’Inde des brochures de voyage, bien qu’on aperçoive le Taj Mahal et quelques touristes naïfs et bien pensants.

Slumdog Millionaire devrait remporter quelques oscars, puisqu’il est nommé dans une dizaine de catégories. Mettez ce film à  votre progamme de cinéma, vous ne serez pas déçu. A voir impérativement en VO.

Pour en savoir plus