Whatsapp payant?

Vous avez aussi reçu cette info via un(e) ami(e) un peu naïf ou angoissé à l’idée de devoir débourser pour son application favorite? Ne tombez pas dans le panneau, c’est un canular, un hoax! L’info circule depuis des années, avec quelques variantes: demande d’envoyer le message à au moins 10 amis pour conserver la gratuité, menace de suppression du compte, demande d’envoyer  le message à tous vos correspondants, changement de couleur de l’application et parfois un lien sur lequel cliquer. Ce lien est bien évidemment lié à un contenu qui au mieux n’a rien à voir avec Whatsapp et au pire est malicieux et vous entraînera dans des lieux mal famés.

Attrape-nigaud

Réfléchissez deux secondes: pourquoi cette info vous parviendrait-elle via un message ou email d’un de vos correspondants? Si Whatsapp devenait réellement payant, pensez-vous que c’est le chemin que la société prendrait pour informer ses milliards d’utilisateurs? Ne passez pas du côté des nigauds crédules! Vous savez depuis des lustres qu’on ne clique pas sur des liens suspects, même s’ils sont envoyés par un correspondant que l’on connaît. Les « il paraît que, faites suivre à tout votre carnet d’adresses, partagez avec tous vos amis Facebook, copiez-collez le message sur votre mur » sont quasi toujours signes d’un canular que seuls les naïfs et nigauds croient, donc pas vous!

Que faire?

Si vous recevez ce genre de messages, une seule action: supprimez-le, delete it, trash it. Quant à votre correspondant naïf, ne le prévenez que s’il est récupérable!  Ne faites jamais suivre ce type de message, un email de chaîne, un message Facebook bien-pensant à copier/coller sur votre  mur. Si vous avez plus de 7 ans – âge de raison – ne participez plus à cette pollution des espaces virtuels.

Un truc pour vérifier en cas de doute: taper sur Google quelques mots de ce message foireux, comme par exemple: whatsapp payant hoax et vous serez fixé! Vous pouvez aussi consulter le site de l’application: un message si important figurerait en page d’accueil, en gras, en rouge, bref visible. Aujourd’hui il s’agit de Whatsapp, mais toutes les apps de messagerie instantanée peuvent être touchées: messenger, viber, skype, etc.

En savoir plus