Le plus grand annuaire du web fait par des humains, l’ancêtre des projets collaboratifs fête ses dix ans. Né en 1998, l’Open Directory Project – Dmoz, n’a pas pris une ride et pour cause : il n’a changé ni de look, ni de mode de fonctionnement. ;-) Ce sont toujours des éditeurs bénévoles du monde entier qui sélectionnent et classent manuellement des sites web, répartis dans des milliers de catégorie et en plus de 70 langues. Le projet appartient toujours à  AOL qui en détient le code source. Le fruit du travail des éditeurs bénévoles est mis gratuitement à  disposition des utilisateurs, moteurs de recherche ou webmasters.

Dmoz  a failli disparaître, emporté par le « Grand crash » de fin 2006. Délaissé depuis des années par son propriétaire AOL, les élémentaires actions de maintenance n’avaient pas été réalisées et personne ne semblait plus à  même de faire redémarrer l’annuaire. L’ODP – Dmoz ne doit sa survie qu’à  l’acharnement de quelques développeurs et à  l’énergie et la patience des éditeurs qui ont continué à  croire à  un avenir meilleur.

Les optimistes ont eu raison : AOL vient d’annoncer en interne ses plans pour le futur Dmoz et ils sont très prometteurs, du moins en théorie. Les éditeurs n’ont encore pas vu tourner un prototype et n’ont pas été invités à  tester une nouvelle version. Cela devrait toutefois se réaliser dans le courant de l’été 2008, selon les dernières informations. Suivre le blog des éditeurs francophones pour en savoir plus.